Aujourd’hui, tous les secteurs d’activité sont concernés pas des attaques cyber et le secteur du BTP n’est pas épargné. ScredIN est une réponse d’Ingerop aux enjeux de cybersécurité ou de « sécurité numérique » des données produites dans un contexte BIM. Pour répondre à ces enjeux, notre objectif est de « simplifier et d’automatiser » la cybersécurité de l’ingénierie pour « fiabiliser l’actif numérique » qui est produit puis transmis aux clients.

 

Plus de 30 milliards de données compromises en 2020 « La cybersécurité doit être au cœur des projets numériques, à défaut de quoi nous risquons une disparition massive des entreprises, et par voie de conséquence, des difficultés supplémentaires pour la reprise économique post-Covid-19 » Source LEMONDE INFORMATIQUE 31-03-2021

 

Cette notion « d’actif numérique » est d’importance, lorsque la conception s’appuie sur des processus d’ingénierie 4.0 comme le BIM (Le Building Information Modeling) ou le CIM (City Information Modeling). Il faut comprendre que ces méthodes agrègent des modèles numérique 3D des informations qui peuvent être « hyper sensibles », pouvant permettre la préparation d’actes malveillants, aussi bien au niveau de la sécurité « périphérique » d’un site que de la sécurité « cyber » de ses systèmes industriels avec en première ligne la Gestion technique centralisée (GTC) et l’Internet des objets (l’IoT ou Internet of Things).

 

Dès 2019, nous anticipons le fait que les informations concernant un système de vidéosurveillance ou encore de signalisation routier ou urbain peuvent être les cibles de groupes malveillants (plus généralement appelés « hackeurs »). Mars 2021, un de ces « cas d’usage » à sécuriser fait la une de l’actualité !

Tous les types de projet sont concernés. La cybersécurité porte aussi bien sur les phases de conception et de réalisation que sur les phases de maintenance et d’exploitation. 2021 reste plus que jamais tourné vers la cybersécurité, ScredIN continue donc ses développements.  « ScredIN PROJETCT » & « ScredIN ADVANCED » vont respectivement aboutir d’ici fin 2021 et courant 2022 pour enrichir et compléter leur gamme de solutions logicielles et de services en sécurité numérique en lien avec les processus BIM & CIM.

 

 

Other news

Digitalisation et robotisation des chantiers par SITECH

La digitalisation impacte l’ensemble des phases des projets d’infrastructures : depuis les...

Actifs numériques et cybersécurité : ScredIN d’Ingérop

 Simplifier et automatiser la cybersécurité de l’ingénierie pour fiabiliser l’actif numéri...

Chantier connecté et cas d’études avec Arkance Systems

L’interopérabilité entre les différentes solutions logicielles reste encore à encourager t...

Les bénéfices environnementaux du BIM Infra : vision setec

Passer à la vitesse supérieure nécessite d’aborder le sujet du BIM infrastructures à parti...